Beltaine2014

Si l'organisation a été corsée, la journée fut étonnamment simple ! Mettez en tas une petite bande de païens et d'amis, donnez-leur un chemin de montagne, quelques rubans, et ils s'organiseront très bien pour faire un Mât, un feu, de la musique et des bêtises !

Que retenir de cette fête ? Libellule et Merle grimpant dans le Chêne (bel honneur à l'arbre du Cornu vert) ? Marc'h et son lancer de Mât depuis le haut de la pente ? La roulade épique d'Aioche par-dessus le Feu de Bel ? Les bolas vertes dont l'une a failli assommer quelqu'un ? La petite valse de Seraphina et Syne au son de la vielle et du bodhràn ? L'empruntage de cape désormais presque traditionnel de Lasher ? Le maniement expert de la hache pour tailler le pied du Mât en pointe par l'Ent ? L'élixir spécial Beltaine, qui a macéré une année avant d'être bu dans la grolle valdotaine qui circulait ? Les plantes et oiseaux du petit coin de montagne qui nous a accueillis ? Les Alpes d'abord ennuagées qui se sont ensuite un peu dévoilées, comme si le didgeridoo avait soufflé les nuées ? Tout était beau.

Pas de ratés, quelques erreurs mais dans l'ensemble une belle fête, bien menée, même si certain(e)s trouvent rétroactivement que ça a un peu manqué d'un moment plus cérémoniel. Noté pour l'an prochain ! Au moins, le Mât a bien marché, il était grand et beau, le Feu a été sauté, les fagots des Neufs Bois sacrés brûlés et bien des chansons entonnées dans l'odeur de fumée et la bonne humeur. Merci à tout le monde d'avoir participé ! Si on peut, on retourne au même endroit pour le solstice d'Eté, et on brûle le Mât ... s'il y est encore !

par Syne