On a donc fait notre hutte de sudation pour le solstice d'hiver. Dans le Jura, en bordure d'une rivière nommée Suze. Juste quatre givrés, qui ont eu bien froid aux mains, mais bien chaud au coeur, et puis aussi chaud tout court dans la vapeur.

b453bae2cd

Ca ce n'est pas notre hutte, c'est juste trouvé sur Gogol pour vous faire une idée.

On n'est pas encore au point pour la construction de la hutte : on a commencé d'une façon, avant de tout démonter pour faire autrement, et mieux. Mais toujours pas parfait. On tâtonne, on cherche, on apprend. Le Feu a eu un mal fou à démarrer, aussi, on a dû laisser tomber le silex pour se rabattre sur des moyens moins ancestraux. Mais après, quelle belle flambée ! Les étoiles, dégagées, y ont fait écho en milliers de petites lumières dans le velours du ciel.

teachings_of_the_sweat_lodge_by_aaronpaquette-d2z94pi

(c) Aaron Paquette

Puis on s'est mis à poil(s), et hop, dans la hutte ! Les pierres n'ont pas fendu, contrairement à ce qu'on craignait (car le calcaire du Jura, c'est pas l'idéal pour ce genre de bêtises). La vapeur a été intense, et on a encore chanté, ça devient une tradition. En sortant, l'un d'entre nous, un peu fou, a décidé de se tremper dans la rivière... Il faisait certes chaud dans la hutte, mais pas assez pour que tout le monde se décide à passer au bouillon de Suze ! Puis, rouges et pleins de vie, on s'est retrouvés autour du Feu, avant de vite ranger nos affaires et rentrer au chaud.

davidjoaquin

(c) David Joaquin

La troisième hutte pour Genava, encore une réussite, même s'il reste du travail... On rêve d'une grande hutte, pleine de chants, belle et bien construite. Un jour ! En attendant on est déjà contents ! Un petit clin d'oeil à nos amis les Vikings, qui ont aussi fait leur hutte dans d'autres montagnes de notre beau pays, et on se sépare jusqu'à la prochaine fête : peut-être Imbolc, peut-être plus tard, on ne sait pas encore.

Bon solstice d'hiver à tout le monde !