Comme vous avez pu le lire sur ce blog, ces derniers temps Genava a beaucoup évolué.

Depuis le début de l'aventure (2008), bien des visages se sont succédés lors des fêtes, certains sont restés longtemps, d'autres ne sont venus qu'une fois, d'autres encore ne viennent que de temps en temps. Déjà, je souhaite remercier tout le monde, les anciens aussi bien que les nouveaux, d'être venu(e)s et d'avoir fait vivre ce groupe païen, sorcier et pas mal loufoque. Merci à toutes et tous d'avoir participé à Genava !

0001

Une autre évolution a été celle des relations. Au début, Genava n'était qu'un petit groupe solitaire. Avec le temps, des amitiés se sont tissées, avec des néodruides, avec des férus de reconstitution historique, avec des chamanistes, avec des paganeux indépendants et avec des groupes plus ou moins organisés eux aussi. Chaque rencontre a été l'occasion d'échanger et de partager, notamment celle avec l'ODA, l'automne dernier.

Et peu à peu, les frontières sont devenues floues...

Bien des membres réguliers de Genava, s'ils venaient toujours aux cérémonies communes, se sont mis à tripatouiller les dieux de leur côté. Quelques petits sous-groupes se sont formés selon les affinités. Les distances physiques entre les membres ont augmenté, certains ayant déménagé. Genava n'est plus un groupe simple et défini. Il n'y a plus "les membres" d'un côté et "les non-membres" de l'autre. Tout s'entremêle, comme les relations, les énergies et les divinités.

0003

Genava aujourd'hui est plutôt un nom, une sorte d'entité bienveillante avec sa petite histoire qui sert à nommer ce qui nous rassemble, que nous soyons deux ou trente, en forêt ou en montagne, des grandes cérémonies aux petites prières chuchotées. Genava est un chaudron qui englobe tous les païens, sorcières et enfants de la Nature et de l'Histoire de la région suisse romande.

Toutes et tous, allez maintenant faire vivre votre propre Genava. Rassemblez-vous ou non, comme vous le souhaitez. Vous êtes une partie de ce tout qui nous englobe. Des cérémonies continueront d'être organisées, des bûchers d'être allumés, des chants d'être lancés vers le ciel et l'hydromel de réchauffer les coeurs. Pour ma part, tout ce que je souhaite en cet éveil de 2014 est que Genava continue, que nous ne perdions pas courage face aux aléas de la Vie et que nous puissions continuer de célébrer la Nature, les dieux et les esprits dans notre belle région...

0002

Paganement vôtre,

Syne la Sauvage