Un dernier message sur ce blog pour expliquer où en est Genava aujourd'hui :

Genava en tant que groupe païen et sorcier dans la région lémanique n'existe plus. Mais les anciennes traditions ne sont pas mortes en Suisse romande pour autant ! De manière peut-être moins formelle qu'autrefois, des gens continuent de se réunir sur les sommets autour du Léman pour allumer les bûchers du solstice d'été, de construire des huttes de sudation au bord des rivières une fois par hiver... Le Feuillu du pays genevois et les Klausen du Nord-Est de la Suisse continuent de marquer les saisons et les grolles valdôtaines font toujours circuler les breuvages à partager.

Il y a bon espoir pour les traditions anciennes. Malgré les siècles d'oubli, les récupérations douteuses et les mauvaises réputations, elles ne sont pas près de mourir, je crois.

Quant à moi, celle qui a longtemps été connue sous le nom de Sìne ou Syne, je foule encore un temps le sol qui m'a vue naître avant de retourner sur celui qui fait battre mon coeur, là-bas loin au Nord, où les forêts sont infinies. Je suis encore présente ici, mais très peu. Je refuse que le Net ne dévore ma Vie, préférant la dévorer moi-même, et à pleines dents.

C'est bientôt Carnaval. Bon printemps à tout le monde !