La plupart des genaviens était certes dispersée et/ou occupée à plein de choses diverses, mais cela n'a pas empêché certains amoureux de la forêt d'aller se perdre parmi les arbres pour fêter le solstice d'été...

0 Dragon

Emportant de quoi dormir, tambouriner, festoyer et illuminer la nuit, ils ont établi leurs pénates voyageuses non loin de la Clairière de Genava. Après avoir admiré la rivière, salué la source, enlacé les troncs et coursé les faunes, ils ont allumé le Feu, bien décidés à se payer la Paganale qui n'avait pu être vécue à Beltaine. A grands renforts de tambours, de peintures corporelles, de cris, de danses et de jonglements enflammés, ils ont appelé le grand Pan et communié avec le coeur de la Forêt...

0 Triple

Le loriot